CLOSER Records Labelo Rock Indépendant du Havre

TIO MANUEL « DOS TIOS »!

Tio Manuel « Dos Tios »

CD (Digipack 11 titres / 11 tracks)

Disponible ici / available here : http://shop.closerrecords.com/fr/cd/510-tio-manuel-dos-tios.html

LP (11 titres / 11 tracks)

Disponible ici / available here : http://shop.closerrecords.com/fr/vinyles/514-tio-manuel-dos-tios.html

Ecoutez ici / Listen here : https://www.reverbnation.com/tiomanuelband

Facebook : https://www.facebook.com/TIO-Manuel

COVER png

Le sixième album de Tio Manuel, « Dios Tios », est une petite révélation en soi.

Le rock’n’roll c’est de la musique mais pas seulement. Pour faire une véritable chanson qui marque les esprits il faut bien évidemment une mélodie mais aussi et surtout une histoire.

Manu Castillo l’a bien compris, il ne souhaite pas faire de chansons « à moitié », amputées de tout sens… au sein desquelles sa voix ne serait qu’un instrument de plus s’ajoutant aux guitares.

La voix offre à voir, traduit des images, des ressentis, des émotions en mots, elle sert à communiquer avec celui qui écoute, à parler à son âme.

Ainsi, une bonne partie de cet album est chantée dans la langue maternelle de Manu Castillo : l’espagnol. Chaque chanson devient alors une tranche de vie, une petite nouvelle qui se dévoile à l’auditeur en créant une forme de dialogue dans lequel Manu Castillo se révèle un redoutable conteur. Que Manu parle de Rosita la gitane qui dépouille les gringos, de la misère des gamins des rues rencontrés au Honduras, du salvadorien Roque Dalton assassiné par erreur par ses anciens camarades révolutionnaires ou de son amour viscéral pour le blues espagnol « qui joue dans ses rêves et danse dans son esprit », chaque mot est senti, vécu, chaque syllabe a du sens tissant des saynètes d’une authenticité et d’un réalisme déchirant.

Même si la part belle est faite à la langue de Cervantès, l’anglais est aussi bien présent pour rappeler que l’univers de Tio Manuel est un mélange de sonorités et d’images s’étalant de John Lee Hooker à Paco de Lucia en passant par Jimi Hendrix et Muddy Waters.

Musicalement, Manu Castillo n’a pas sorti l’artillerie lourde mais à opté pour une formule en duo toute en finesse accompagné de son vieil ami Gilles Fegeant qui excelle dans l’art du Dobro.

L’idée était de revisiter le répertoire de Tio Manuel avec un son plus intimiste, plus proche de l’os, il en résulte une succession de chansons déconcertantes par leur pureté au sein desquelles s’entremêlent voluptueusement les guitares acoustiques.

Tout est millimétré, savamment agencé de manière à créer un opus organique qui résonne et respire par lui-même, qui ne doit rien à personne si ce n’est au talent et à la sincérité de ses auteurs.

 

 

© 2013 Closer Records. Tous droits réservés - contact - mentions légales